Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog d'André Chassaigne

Député du Puy-de-Dôme - Président du groupe Gauche Démocrate et Républicaine à l'Assemblée Nationale

Lettre ouverte à Monsieur le Rédacteur en Chef de France 3 Rhône-Alpes

Le 13 novembre 2015

André CHASSAIGNE                               
Députe du Puy-de-Dôme
Porte-parole de la liste « L’Humain d’abord » 
conduite par Cécile Cukierman


                                                                                     Monsieur Laurent MAZURIER
                                                                                     Rédacteur en Chef
                                                                                     France 3 Rhône-Alpes
                                                                                     14, rue des Curassiers
                                                                                     69003 LYON


Objet : lettre ouverte 


  Monsieur le Rédacteur en Chef,

 Je tiens à revenir, par cette lettre ouverte, sur notre échange de ce jeudi 12 novembre concernant l'exclusion de la liste « L’Humain d'abord, avec la gauche républicaine et sociale », conduite par Cécile Cukierman, des trois débats thématiques organisés par France 3 Rhône-Alpes dans le cadre de la campagne des élections régionales. Les thèmes retenus sont en effet importants pour le devenir de cette nouvelle région : transports, économie, agriculture.

 Vous avez justifié cet ostracisme par « l'exigence d'équité qui n'est pas égalité, imposée par le CSA ». Vous m’avez affirmé avoir évalué cette « équité » et le temps de parole à répartir en analysant les résultats des élections précédentes... et en intégrant les résultats des sondages réalisés pour le prochain scrutin ! 
 Sur ces bases, vous avez pris la décision de ne pas prendre en compte le partenariat du PCF avec le MRC (Mouvement Républicain et Citoyen) alors que ce dernier figurait aux élections précédentes sur les listes socialistes. Vous avez aussi délibérément ignoré l'ouverture de notre liste à des candidatures citoyennes et la présence de candidats issus d’autres organisations du Front de Gauche (dont notamment la tête de liste de la Haute-Loire). Par ces différents artifices, vous êtes parvenu ainsi à limiter considérablement notre représentativité. 

 De plus, comme vous le savez, le principe d’équité se fonde aussi sur « la capacité à manifester concrètement son implication dans la campagne ». Cet élément d’appréciation de la notion d’équité serait-il insuffisant en ce qui nous concerne ? Le mépris pour ce que vous appelez notre « petite liste », exprimé durant notre échange, confirme le parti pris qui est le vôtre pour nous écarter du débat public. 

 Pourtant, les résultats électoraux de notre sensibilité aux élections régionales de 2010, 14,26 % en région Auvergne et 6,31 % en région Rhône-Alpes, comme l’activité de notre tête de liste et de nos candidats sur tous les départements depuis juillet 2015, traduisent un ancrage politique important sur l’ensemble de la grande région. A ce constat, j’ajoute la présence, au sein des listes des 13 sections départementales, de deux parlementaires, de conseillers régionaux sortants, de nombreux maires, responsables associatifs locaux, régionaux et nationaux, et de 130 militants syndicaux. Je souligne aussi l’élargissement continu de nos comités de soutien, qui rassemblent déjà plusieurs centaines de maires, maires-adjoints et élus municipaux, de représentants syndicaux et associatifs. 

 Notre positionnement comme liste de large rassemblement à gauche, et les propositions politiques que nous portons sur le champ des grandes compétences régionales, ne semblent pas non plus nous situer hors de l’indispensable débat public régional, pas plus qu’en dehors du cadre républicain.

 Je vous rappelle d'autre part que le CSA est attentif à l'organisation d'une expression spécifique des soi-disant « petites listes », qui peut se concrétiser par l'organisation de débats entre elles. Cette pratique est d'ailleurs mise en œuvre dans certaines régions. Aussi, je vous demande de communiquer les dates d'organisation des débats entre les listes que vos calculs retiennent comme « petites ». Ces éléments me semblent importants pour saisir le CSA au regard des règles qu'il a édictées.

 Je souhaite aussi que vous reveniez sur les propos insultants que vous avez tenus à mon égard en affirmant que les positions que je porte à l'Assemblée nationale, avec les députés du Front de gauche, pour défendre le service public de l'audiovisuel, seraient motivées par l’intérêt d'obtenir des avantages indus durant les campagnes électorales.

 Dans l'attente de votre réponse et de la prise en compte de ce courrier, je vous prie de croire, Monsieur le Rédacteur en Chef, en l’expression de mes salutations distinguées.


 

                                                                       André CHASSAIGNE

Lettre ouverte à Monsieur le Rédacteur en Chef de France 3 Rhône-Alpes
Lettre ouverte à Monsieur le Rédacteur en Chef de France 3 Rhône-Alpes
Lettre ouverte à Monsieur le Rédacteur en Chef de France 3 Rhône-Alpes

Télécharger la lettre ouverte en PDF.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

André Chassaigne

Député du Puy-de-Dôme, Président des Députés du Front de Gauche et du Groupe de la Gauche Démocrate et Républicaine à l'Assemblée nationale
Voir le profil de André Chassaigne sur le portail Overblog

Commenter cet article