Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog d'André Chassaigne

Député du Puy-de-Dôme - Président du groupe Gauche Démocrate et Républicaine à l'Assemblée Nationale

Mon intervention au Conseil national du Parti Communiste du 24 septembre 2016

 J'ai d'abord fait le constat du large rejet populaire du spectacle lamentable de la politique politicienne et du bal des égos. A l'opposé, ce sont les problèmes du quotidien qui doivent être la priorité : enjeux industriels, devenir de notre agriculture, coups portés à nos services publics, difficultés à vivre... les questions ne manquent pas ! Mais je pense que l'idéologie ne suffit pas. Il faut l'accompagner dans les faits, concrètement, d'une nouvelle pratique politique dans un rapport direct avec la population.

 

 Concernant notre stratégie pour les élections présidentielles, la question centrale est celle de son effet pour ouvrir de réelles perspectives. Il faut donc en mesurer les conséquences :

- A court terme pour favoriser l'élection de députés communistes et progressistes.

- A plus long terme pour reconstruire dans la durée une gauche de transformation sociale.

Force est de constater qu’aujourd’hui, en l’état, la candidature de Jean-Luc Mélenchon ne répond pas à ces deux objectifs.

 

 Quant à notre appel au rassemblement, si bien porté par Pierre Laurent, il ne faut rien lâcher. Il a été très largement apprécié. Cet acte fort doit être amplifié au regard de la gravité de la situation. Nous sommes en effet confrontés à un enjeu historique d'importance : empêcher la victoire de la droite extrême et de l'extrême droite avec le désastre social qui en suivrait. Dans ce contexte, notre responsabilité est immense.

 

  Prenons donc des initiatives populaires de grande envergure pour porter le plus haut possible cette question centrale du rassemblement de la gauche antilibérale, en particulier par une adresse solennelle à la population. Il nous faut aussi avoir un échange avec Jean-Luc Mélenchon, bien évidemment, et avec les autres candidats antilibéraux et progressistes, sur les objectifs à partager. Notre ligne de conduite doit être sans ambigüité et continuer à porter la volonté de concrétiser ce rassemblement autour d'une candidature la plus large possible.

 

 Cet objectif n’est pas en contradiction avec la proposition émise par plusieurs intervenants de mettre sur les rails une candidature initiée par le Parti communiste pour porter, avec encore plus de force, cette volonté de rassemblement. Placer dans le paysage politique une telle candidature serait en effet un levier important pour dynamiser et populariser notre appel à rassembler les forces antilibérales. Encore faut-il lever la tête, croire en nos forces et faire preuve de détermination.

 

Mon intervention au Conseil national du Parti Communiste du 24 septembre 2016
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

André Chassaigne

Député du Puy-de-Dôme, Président des Députés du Front de Gauche et du Groupe de la Gauche Démocrate et Républicaine à l'Assemblée nationale
Voir le profil de André Chassaigne sur le portail Overblog

Commenter cet article

BAILANGER Stéphane 25/10/2016 00:39

Cette analyse me satisfait. Tout est dit. Electeur communiste, je suis avant tout pour le rassemblement mais lorsque les "partenaires" décident de faire cavalier seul, on ne doit pas rester les bras croisés. L'appel de Pierre Laurent pour une candidature de rassemblement est juste. Simplement, elle ne doit pas passer par l'effacement du PCF en attendant des jours meilleurs. Elle doit s'accompagner - faute d'une volonté de rassemblement de ceux auquel nous faisons appel - d'une candidature communiste pour la porter. En la déclarant le plus tard possible, les communistes ne font pas le choix du repli identitaire, ils ont au contraire fait le choix de laisser le plus de temps possible pour permettre le dépassement des égos et le rassemblement. Les diviseurs, ce sont ceux qui d'emblée ont joué perso à "tous derrière moi sinon rien", seuls dans leur couloir. Moi, au bout je ne vois qu'une chose : la victoire de la droite. Face à ce désastre annoncé, il faut à un moment prendre une décision. Ne rien faire ce n'est pas prendre une décision. Alors, il nous faut une candidature communiste. Pour moi, André peut être ce candidat. Parce que son parcours modeste, sa faconde - et sa moustache à la Gino Cervi - et surtout son implication déterminée à l'Assemblée prennent racine dans quelque chose qui est ancré profondément dans notre culture populaire. Les communistes doivent y réfléchir maintenant.

Michel Berdagué 05/10/2016 11:18

Bonjour André ,
Cher Camarade ,
Oui en accord avec ta position issue du réel et réalité et basée sur le bilan des presque cinq années de législatures avec un pouvoir dérivant vers plus d' acceptation à l' étant , à surtout ne pas dépasser , les soces/verts nous en ont fait voir de toutes les couleurs .
Tes réflexions / constats sur l' incroyable candidature de l' ex / candidat de l' Humain d' Abord il y a un peu moins de 5 ans ( âge pour un enfant où le dit de Freud du presque tout est dit est à savoir ) , candidature perso puant l' égo surdimensionné du y a de l' un / sauveur suprême nous mettant les humains à être tordus du bras et éjectés du débat dialectique qui plus est matérialiste , candidat à rappeler de son soutien militant à Maastricht et ses 30 ans au sein de Solférino ( Parti S ournois )où son anticommunisme faisait merveille . Certes tout le monde peut changer mais il y a des habitudes / réflexes mises en lumière par les insultes qui reviennent en retour du refoulé obligé !
Oui nous avons un Programme et Communiste , Yves Dimicoli à une formation nous disairt que " l' Humain d' Abord " avait 80 % du programme Communiste ...
Depuis et le réel de cette BCE aux mains pas très propres baignant dans toutes les magouilles pour le Kapital impérialiste , nous avons affiné notre stratégie pour être en adéquation avec le dit et son application mettre la main sur les finances et la création monétaire pour le prolétariat et les populations : création du ¨Pôle Public financier et bancaire articulé avec la Sécurité Emploi/Formation et les idées ne manquent pas pour prolonger l' héritage de la Sécurité sociale issue de la Résistance avec la proposition de Bernard Friot : le salaire à vie avec basé sur les qualifications et les formations ...
Car rien ne peut se faire si les finances sont aux mains des rapaces ...
Alors programme communiste pour le prolétariat avec une candidature communiste appelant à rassembler la population , le peuple , le monde du travail des villes et des campagnes , là le fenestrou s' ouvrira et la souillarde sera éclairée avec le four à pain pas loin ...verra la lumière et un avenir .
Des candidats comme Didier Le Reste ou toi seront des candidats porteurs du Programme sûr à être appliqué en héritiers de Jacques Duclos . Et pourquoi pas une campagne en duo ville/campagne ...André/Didier ...
Un souhait c' est de retrouver un groupe à l' Assemblée Nationale conséquent et pas comme en 2012 ...
Salutations fraternelles .
M.B.
http://www.regards.fr/web/article/andre-chassaigne-dans-les-conditions-actuelles-il-n-est-pas-possible-de#comments

CHEVALIER 27/09/2016 18:22

Tout-à-fait d'accord avec la stratégie du PCF . Rassembler, rassembler toutes les forces vives et
démocratiques de notre pays sur un vrai programme de gauche pour redonner confiance à toute la frange
des électeurs qui ne votent plus.
Il sera alors plus aisé de trouver le candidat capable d'être présent au premier tour pour battre la droite
ou extrême droite;;.....Il nous faut donc un CANDIDAT RASSEMBLEUR !!!

Loup 26/09/2016 13:44

Suite...
Alors tirer un trait et penser aux échéances électorales ultérieures c'est dur et ça fiche le moral dans les chaussettes.

Francis.virlouvet@wanadoo.fr 26/09/2016 13:21

.OK c est le.chemin a suivre pour l instant je soutién Andre mais aussi je compte sur lui pour la creation de la plus grande association culturelle sur Montmatre

Picano-Nacci 26/09/2016 12:15

Complètement d'accord avec toi ! Surtout avec l'idée " d'une nouvelle pratique politique dans un rapport direct avec la population" ! Montrons ce que nous voulons faire, ce que nous savons faire et ce que nous devons faire ! Améliorer le sort des français les plus modestes sans oublier les autres. Des exemples. Il faut en finir avec le "Votez pour nous ça ira mieux demain". Je suis en train pour ma part d' essayer de développer une web tv. Premier socle pour d'autres projets en rapport direct avec les préoccupations de nos compatriotes !