Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • André Chassaigne
  • Député du Puy-de-Dôme, Président des Députés du Front de Gauche et du Groupe de la Gauche Démocrate et Républicaine à l'Assemblée nationale
  • Député du Puy-de-Dôme, Président des Députés du Front de Gauche et du Groupe de la Gauche Démocrate et Républicaine à l'Assemblée nationale

Recherche

Le site Internet du député

SiteAndreChassaigne.PNG

Retrouvez toutes les interventions à

l'Assemblée nationale sur le site Internet.

Facebook

Dailymotion

Livre

Terrecommune

20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 16:04

 Clermont1.JPG

Clermont2.JPG

 

 De toutes les communes où j’apporte mon soutien aux candidats du Parti Communiste Français et du Front de Gauche dans cette campagne électorale municipale, Clermont-Ferrand est dans une situation particulière.

 Dans notre capitale régionale, une liste Front de Gauche n’a pas pu se concrétiser. En effet, Alain Laffont a tout fait pour empêcher la constitution de cette liste. Avec une seule ambition : être tête de liste !

 Après avoir été un opposant systématique du Front de Gauche à toutes les élections depuis 2009, Alain Laffont est à la tête d’une liste qui porte une conception électoraliste de la politique et se cantonne à la dénonciation, sans réelle perspective pour les habitants. Cette posture réductrice n’a jamais été la mienne. Elle attise colère et frustrations avant le vote. Elle est totalement inefficace et démontrera toute son inutilité pendant les 6 années de mandat, à l’image du bilan du conseiller municipal Alain Laffont, élu depuis 1995.

 Aussi, mon soutien aux candidats du PCF et de la Gauche unitaire, membres fondateurs du Front de Gauche engagés sur la liste de rassemblement de la gauche conduite par Olivier Bianchi, est sans ambiguïté.

 Dans la capitale régionale, nous avons besoin d’élus utiles qui démontrent dans leur action au quotidien, aux côtés des habitants, des salariés, leur volonté de traduire les attentes populaires au sein même de l’institution municipale. Je considère qu’il s’agit d’un choix de responsabilité, qui prolonge l’engagement fondateur du Front de Gauche, celui d’être utile aux populations.

 Aussi, notre rassemblement doit-il prendre sa part dans la construction de politiques municipales répondant aux besoins des habitantes et des habitants. Il s’agit également, pour nos élus, de structurer des champs de résistance aux politiques d’austérité en promouvant des politiques publiques locales exprimant les valeurs de la gauche. D’autant plus que les choix locaux de rassemblement ne modifient bien évidemment pas notre opposition déterminée aux renoncements du Président de la République, comme je la porte avec les députés du Front de Gauche.

 Je le dis également avec gravité, on ne peut accepter que les avancées du Front de Gauche, construites élection après élection, soient ainsi remises en cause par une aventure électorale solitaire et désastreuse pour l’avenir de notre rassemblement. Je n’accepte pas que celui qui a violemment combattu le Front de Gauche durant des années se saisisse aujourd’hui de notre drapeau pour servir son ambition. Je l’accepte d’autant moins qu’il le fait au mépris des valeurs communes de respect et de construction durable de notre implantation pour se replier sur un vote contestataire sans lendemains.

 A l’opposé, il faut pour les Clermontoises et les Clermontois une équipe municipale renouvelée, rajeunie, ancrée à gauche, avec un sens permanent du travail collectif, au service du mieux-vivre, de la solidarité et du développement de l’agglomération.

 Cette ambition ne se joue pas seulement sur deux dimanches de vote, mais doit se prolonger sur 6 ans. C’est dans cette perspective, que des candidats communistes et de la Gauche unitaire sont engagés sur la liste de rassemblement de la gauche.

 Aussi, comme Président du groupe Front de Gauche à l’Assemblée nationale, j’ai souhaité, avant le vote, livrer un message solennel aux Clermontoises et Clermontois :

 - Ne validez pas la division du Front de gauche et l’usurpation de l’appellation de notre rassemblement.

 - Dotez-vous d’élus utiles, qui seront présents tout au long du mandat, qui seront intransigeants sur les questions démocratiques et sur les orientations politiques de la municipalité.

 - Dotez-vous d’élus qui seront aussi efficaces dans le soutien aux luttes que dans leur capacité à faire bouger les lignes de la gestion municipale dans la bonne direction.

 - Dotez-vous d’élus qui seront des points d’appui précieux pour faire avancer les choses dans le bon sens.

 Pour cela, votez massivement pour la liste de rassemblement de la gauche conduite par Olivier Bianchi, au sein de laquelle les candidats communistes et Gauche Unitaire, membres fondateurs du Front de Gauche, ont pris toute leur place en toute indépendance.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Michel Berdagué 22/03/2014 08:50

Oui ce que tu nous révèles est déterminant, pour accroître l' esprit et notre détermination d' avoir tout fait ,les Communistes, pour après 2005 constituer un rassemblement de toutes les forces de
propositions alternatives à ce capitalisme en stade suprême. C' était presque mission impossible tant les divisions étaient patentes et entretenues pour surtout ne pas " prendre le pouvoir" mais d'
être en éternité contre. Tu as été le témoin comme beaucoup d' entre nous du mépris , d' insultes , et de mises en cause non réelles . Oui et avec force Nous avons besoin d' un maximum d' élues ,
élus, communistes , et si ça défrise certains tant pis pour eux . Vivement dimanche soir et personne aucun camarade ne peut s' abstenir comme en mai aux européennes très stratégiques et si Nous
pouvions avoir la majorité Nous pourrions nous libérer de la gangue ultra-libérale avec l' épée dangereuse de cet Otan/Nato ,en en sortant , en retrouvant notre indépendance stratégique pour
construire . Votons toutes et tous c' est le minimum pour la citoyenneté et le vrai changement .