Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog d'André Chassaigne

Député du Puy-de-Dôme - Président du groupe Gauche Démocrate et Républicaine à l'Assemblée Nationale

Au sujet de la notation de la Région Auvergne par Standard and Poor's : lettre adressée à Monsieur le Président du Conseil Régional

Clermont-Ferrand, le 6 janvier 2012

 

  Monsieur le Président,

 

 Je tiens ici à vous exprimer l’étonnement de notre groupe à la lecture de l’article paru dans le journal La Montagne de mercredi 4 janvier 2012 concernant « la bonne note de l’Auvergne » délivrée par l’agence Standard and Poor's.

 

 Même si cette communication n’est pas à votre initiative, elle met les élus de gauche en porte à faux avec leurs valeurs et leurs engagements.

 

 Un article similaire avait fait la une du même journal en août 2011 et avait fait l’objet d’une intervention de ma part lors du séminaire de la majorité régionale, le 19 septembre dernier à Opme. J’avais notamment souligné le caractère contreproductif de la publicité que pouvait faire le Conseil régional autour de la note obtenue. Alors que les agences de notations jouent un rôle néfaste sur le plan économique en faisant la pluie et le beau temps sur les politiques européennes, elles sont de plus en plus décriées sur leurs aspects antisociaux et antidémocratiques.

 

 Pascale Semet avait, elle aussi, à l’occasion de son intervention de politique générale de la session des 26 et 27 septembre 2011, exprimé publiquement les réserves de notre groupe. Elle déclarait notamment que « Ces agences obligent lesEtats à mener des politiques de rigueur contre les salariés, les services publics et les protections sociales ».

 

 Elle poursuivait en citant le CESER, qui, dans un avis sur le FIAD, s’interrogeait « sur l’opportunité de faire noter le Conseil régional par une Agence de notation dont les critères, dans un passé récent, ont été sujet à caution ». Enfin elle concluait son intervention en affirmant « que notre institution aurait ainsi pu s’abstenir de se faire l’écho de la note dans les médias locaux ».

 

 Standars and Poors, avec les autres agences de notation, sont les bras armés des banques, des fonds d’investissements et des marchés financiers. Même Patrick Devedjian a reconnu qu’il pouvait exister certaines formes de conflits d’intérêts. Les ravages occasionnés par ces agences sont nombreux et dramatiques. Ainsi, après avoir subi une baisse de sa note, l’Etat Grec a vu les taux d’intérêts de ses emprunts bondir jusqu’à 23%, aggravant de manière irrationnelle la dette du pays.

 

 Les agences de notations n’ont qu’un ennemi : l’investissement public et donc la satisfaction des besoins des populations. Elles incitent les Etats à mener des politiques d’austérité pour freiner les investissements, démanteler les services publics et détricoter le droit du travail.

 

 Avec le vote du budget, nous avions la preuve concrète que notre collectivité est bien gérée : nous maintenons un bon niveau d’investissements sur nos priorités, tout en gardant un équilibre sain au niveau de l’endettement, alors même que nous avons construit ce budget dans un contexte d’incertitudes économiques et avec un gouvernement fermant les robinets des dotations et privant les régions d’autonomie fiscale. Ensemble, nous avons démontré cela dans l’annexe relative aux budget virtuel en montrant clairement le manque à gagner des 30 millions d’euros dus directement à la réforme fiscale, au gel des dotations et aux transferts de compétences mal compensés. Car c’est bien sur la responsabilité de l’Etat que le fer doit être porté !

 

 Monsieur le Président, au-delà des voeux traditionnels de ce début d’année, je vous formule le voeu que l’ensemble des conseillers régionaux et des groupes politiques de notre majorité puissent affirmer solennellement leur refus d’être soumis à l’appréciation d’agences dont l’intervention n’est ni légitime ni nécessaire.

 

 Conscient de l’intérêt que vous porterez à notre démarche, soyez assuré, Monsieur le Président, de mes sentiments les meilleurs.

 

 

 

 André CHASSAIGNE

 

 

 

 

 

La lettre est disponible sur le blog du groupe des conseillers régionaux du Front de Gauche à la Région Auvergne.

 

 


 

Article du journal La Montagne du mardi 10 janvier 2012 :

 

ArticleAgencedeNotation.png

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

André Chassaigne

Député du Puy-de-Dôme, Président des Députés du Front de Gauche et du Groupe de la Gauche Démocrate et Républicaine à l'Assemblée nationale
Voir le profil de André Chassaigne sur le portail Overblog

Commenter cet article

BOUDET Pierre 10/01/2012 18:17

Bravo André pour ton intervention, tu fais la démonstration de l'intérêt d'avoir des élus communistes courageux et combatifs, ainsi que de populariser le front de gauche et notre volonté partagée
de ne pas céder au dictats de la finance, de remettre en cause les traités de Maastricht, Lisbonne et autres visant à obliger les états et gouvernements à ne servir que les intér^ts des
spéculateurs, menons sans répit le combat pour que la BCE finance directement à 0% sans passer par les banques, de grands projets de développement, dans la santé l'éducation, les transports
publiques ferroviairs de marchandises, la recherche scientifique fondamentale et l'investissement écologique, la culture .....