Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog d'André Chassaigne

Député du Puy-de-Dôme - Président du groupe Gauche Démocrate et Républicaine à l'Assemblée Nationale

L'humain, toujours "l'humain avant tout"

Quand notre équipe a choisi « l’humain avant tout » comme slogan de campagne, je ne pensais pas qu’une succession d’événements locaux allait illustrer ce qui est simplement pour nous l’essence même de notre engagement politique.


Ainsi, depuis une semaine, le sort des deux jeunes filles marocaines de 18 ans, Salima et Salma, a ému la France entière. Si je me suis fait, avec d’autres, le relais de leur souffrance et de leur combat pour rester en France, c’est grâce à la mobilisation initiée par RESF. Nous ne dirons jamais assez à quel point cette association est exemplaire dans ses actions de soutien aux enfants et aux jeunes, victimes les plus fragiles de décisions législatives iniques en matière d’immigration. « Iniques », mais aussi ubuesques quand un Préfet, conscient du caractère inhumain de ce qu’il doit mettre en œuvre, applique strictement la loi en expulsant… tout en organisant le retour avec un visa de séjour obtenu dans le pays d’origine.


Salima vit actuellement cet aller et retour forcé. Est-il seulement envisageable d’imposer les mêmes contraintes à sa sœur jumelle, Salma, de santé si fragile et terriblement perturbée par les événements en cours ?

Hier au soir, j’ai aussi appris que mon ami Hilario Gonzalès avait repris sa grève de la faim dans sa petite usine de Peschadoires, au cœur de la circonscription dont je suis le député. Déjà, il y a un peu plus d’un an, il avait engagé la même action pour sauver les 6 emplois de son entreprise. J’avais alors réussi à lui faire interrompre ce terrible mouvement de protestation qu’est une grève de la faim après avoir négocié et obtenu les aides qu’il sollicitait : prêt de la Banque Populaire et subvention de l’Etat par l’organisme OSEO.


Mais cela n’a pas suffit pour qu’il puisse consolider et pérenniser son formidable projet et mise sur le marché de ce bijou de moto qu’est la GIMA, réplique d’une création et fabrication auvergnates d’après-guerre.


Il dépasse la centaine de commandes, près d’une dizaine de motos pourrait être déjà livrées. Mais les créanciers sont là… tout argent rentré sera repris ! Nous avons-là l’exemple même d’une petite entreprise imaginative, avec un chef d’entreprise d’une totale intégrité, un projet industriel tout aussi sérieux qu’enthousiasmant… mais qui ne peut trouver les simples fonds de roulement nécessaires à son maintien.


Voilà quelques semaines, j’ai rencontré le Directeur de la Banque de France et nous avons échangé sur cette affaire : j’ai apprécié son écoute et il m’avait alors affirmé être à la recherche d’une solution…


Hilario engage de nouveau sa vie pour la survie de son entreprise et de ses salariés. Sa santé est fragile et je sais qu’il ira jusqu’au bout. Mon soutien actif lui est bien évidemment acquis. Il me reste à la concrétiser de nouveau !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

André Chassaigne

Député du Puy-de-Dôme, Président des Députés du Front de Gauche et du Groupe de la Gauche Démocrate et Républicaine à l'Assemblée nationale
Voir le profil de André Chassaigne sur le portail Overblog

Commenter cet article

GARLATTI 07/02/2010 11:48


Si vous défendez l'humain, alors intervenez suite à la lecture de ce courrier!
ELECTIONS REGIONALES 14 et 21 MARS 2010

Demande d’intervention de la part des candidats aux élections régionales de toutes les listes régionales, et Députés et Sénateurs de notre Pays!

LE PLUS LONG CONFLIT SOCIAL DE GENERALI
A BESOIN DE VOUS POUR SE TERMINER

En effet le 5 janvier 2007 – 239 conseillers commerciaux et inspecteurs répartis sur toute la France, dont votre département et vos cantons, étaient abusivement licenciés par une entreprise qui,
pourtant, n’existait plus officiellement depuis le 29 décembre 2006 !

Pire, en 2006, nous avons assisté à de véritables simulacres de négociations salariales dénoncés par F.O. et l’UNSA, qui viennent d’être rejointes par la CGT dénonçant sa signature de cet accord
qui est PERDANT pour les salariés, PERDANT pour la clientèle et GAGNANT pour la Société d’Assurances !

Encore pire, la moitié environ des salariés qui, ayant « accepté » la nouvelle rémunération revolving, ont souffert de franchises mensuelles allant jusqu’à 600 €, ont été licenciés ou ont
démissionné (500 à 600 personnes depuis 2007) !

GENERALI pendant ce temps annonce des bénéfices nets en hausse de plus de 20% et des milliards d’Euros !Au mépris du développement de l’entreprise, la totalité de ses résultats sont reversés sous
forme de dividendes aux actionnaires Italiens.
GENERALI joue la montre, renvoyant en Appel et en Cassation les très nombreux jugements des Prud’hommes qui lui sont défavorables, au lieu de trouver un terrain d’entente pour que les licenciés
puissent reconquérir une vie professionnelle et sociale digne le plus rapidement possible !
GENERALI, fait tout pour retarder en 2014 ou 2015 les indemnisations dues aux licenciés !
GENERALI communique sur le thème GENERATION RESPONSABLE et DEVELOPPEMENT DURABLE pour mieux masquer la réalité de ses faits et gestes à l’interne et à l’externe !
GENERALI, peut-elle avoir une seule once d’acte responsable lorsqu’elle envoie sur le tapis les meilleurs de ces commerciaux, sans les indemniser sur la clause de non concurrence, en organisant un
Plan social de misère, en ne respectant pas ses engagements sur les demandes de reconversions au titre de la formation et de la création, et en offrant des emplois bidons à l’interne ?

Toutes les régions de France, tous les départements sont touchés par ces licenciements et le comportement de cette société d’Assurances. Son seul axe de développement consiste désormais à mettre en
œuvre des plateformes téléphoniques couplées à des campagnes internet afin de minimiser au maximum des frais de personnel.


Les actions aux Prud’hommes permettent d’ouvrir des négociations à tout instant, c’est dans ce sens que nous vous demandons d’intervenir auprès de la direction de GENERALI et du Ministère de
l’Emploi avant le 1er tour des élections régionales, tout en signalant votre intervention à notre Comité !
Voici leurs coordonnées :

Mr Claude TENDIL P.D.G. de GENERALI- 7 boulevard HAUSMANN – 75 009PARIS
Mr Laurent WAUQUIEZ Secrétaire d’Etat à l’Emploi – Ministère de l’Economie de l’Industrie et de l’Emploi – 139 rue de BERCY – Télédoc 144 – 75572 PARIS cedex12

Pour le Comité d’Animation et d’Action des licenciés de GENERALI
Coordination des réponses à : patrick.garlatti@wanadoo.fr

Vous pouvez écrire aussi à notre avocat : Maître Denis DELCOURT POUDENX
11 rue du Portalis – 75 008 PARIS – d@ddp-avocats.com

Dans la mesure ou vous acceptez d’intervenir pour l’ouverture de ces négociations nous vous en serons vraiment reconnaissant, et communiquerons vos interventions sur notre BLOG :
http://lesanciensdegpa.skyrock.com


André Chassaigne 01/03/2010 13:16


Bonjour,

Votre message a retenu toute mon attention. Il me semble opportun que je puisse avoir tous les élements de ce dossier de licenciements abusifs à ma connaissance pour pouvoir donner suite.
Je reste à votre disposition pour toute rencontre afin d'envisager ensemble les actions que je pourrai conduire. Veuillez contacter ma permanence parlementaire au 04.73.51.16.93.

Cordialement,


jb 05/02/2010 16:28


L'humanité reste bien à construire... J'ai confiance en toi pour que, dès demain, elle soit vivante en Auvergne.