Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog d'André Chassaigne

Député du Puy-de-Dôme - Président du groupe Gauche Démocrate et Républicaine à l'Assemblée Nationale

"On n'est pas couché" : interview avec Zemmour et Naulleau

Voici les deux vidéos de l'interview avec Zemmour et Naulleau dans "On n'est pas couché".

 


Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

André Chassaigne

Député du Puy-de-Dôme, Président des Députés du Front de Gauche et du Groupe de la Gauche Démocrate et Républicaine à l'Assemblée nationale
Voir le profil de André Chassaigne sur le portail Overblog

Commenter cet article

philippe 11/10/2010 17:56


bonjour monsieur CHASSAGNE , il faut creer un nouveau parti communisme . bravo pour votre travail!!!!

a bientot un AUVERGNAT !!!!! PHILIPPE@+


mia 09/10/2010 19:44


Monsieur Chassaigne bonsoir, j'ai apprécié vos remarques à "on est pas couché". Je suis une écolo-naturo-arnarcho ayant conservé une certaine lucidité économique. Je ne me reconnais pas dans les
discours industriels du PC ni dans la lutte pour le maintien de la classe ouvrière (j'en viens et j'ai cru que le machinisme servirait à un monde meilleur, j'ai cru à 15 ans que l'ouvrier serait
remplacé par un robot pour vivre autrement et non pour une rentabilité éxagérée, et j'y crois encore). Vous avez invité les Z'Eric du plateau, et je me joindrais volontier à votre visite si vous
m'en donniez l'occasion. Cordialement.


RANDOLET 06/10/2010 18:35


S'il fallait voter aujourd'hui pour les Présidentielles,je vo terais sans hésitation André Chassaigne.Il m'est apparu comme seul candidat capable de séduire-au sens plein du terme-l'éle ctorat de
Gauche.Personnellement,je suis prêt à m'engager à expliquer dans les banlieues abstentionnistes pour discréditer et marginaliser la Droite,dès le 1er tour!


Lionel 05/10/2010 21:42


Rien à ajouter aux commentaires de Gérard et de BESSE. Sinon que les personnes rencontrées qui ont vu l'émission ont trouvé que Dédé s'en est très bien tiré pour une première apparition sur une
grande chaîne. Reste à passer à une heure de grande écoute, plus tôt dans la soirée. Et effectivement, un débat serait le top !


jean roro 05/10/2010 17:36


On vous découvre dans cette émission; vos idées sont bien, écologies, plus de partage, convictions, moralité, dommage que vous soyez communiste ... :( vous vous êtes exprimé sur ce sujet mais ça
colle a la peau. Bon courage.


Mercier Marie-Thérèse 05/10/2010 15:52


Dans l'émission avec Ruquier,je vous ai trouvé super, convainquant et j'espère que beaucoup de Français aurons eu la même opinion. J'ai même trouvé que vous vous êtes beaucoup plus exprimé que
Ruqier qui a par habitude de souvent couper la parole et parler pour ne rien dire ; ce n'était pas votre cas. Continuez, il faut y croire et je suis des vôtres.


Gerard Blanchet 05/10/2010 15:21


Besse dit :"Un bon point : emmener les 2 zeric au havre ou ailleurs...
J'aimerais bien être petit oiseau ..."

Ecoutez bien la fin de l'émission, malgré qu'ils ont topé ils vont se dégonfler. On en entend un qui dit "il y croit"


Saussine Jean 05/10/2010 11:34


Bonjour

Je suis un ancien Secrétaire de Section du PS (1981 )
Je vous félicite pour votre intervention à la télé et aujourd'hui sur rmc .
Je vous souhaite de devenir le candidat de la vrai gauche pour les présidentielle ;

Un grand Merci , Monsieur le Député .


BESSE 04/10/2010 12:04


j'ose me lancer ... et donner un avis !
tout d'abord, bravo, notre Dédé ne s'est pas laissé démonter face à ce parterre prestigio-médiatique de choc ! bravo aussi pour le coté charmeur dont a bénéficié la "beaucoup moins sotte et bien
plus futée qu'il n'y parait" Isabelle Mergaux .
Néammoins, et si je peux me permettre quelques remarques :
le discours , rien à dire mais c'est dans la manière peut-être qu'il reste à à peaufiner,"On n'est pas couchés"n'est pas une tribune politique même si c'est un passage obligé dans le paysage
médiatique actuel
donc tenter e faire passer le message sans l'assèner !

D'autre part, j'ai trouvé "LA" remarque de Naulaud concernat l'électorat front de gauche extrémement pertinente et il est dommage qu'il n'y ait pas eu débat là-dessus.

Je comprends, je crois, ta démarche intellectuelle bien que je n'ai pas encore eu accès à ton livre que je n'ai tout simplement pas encore trouvé !
Pour moi, deux principes essentiels (et j'essaie d'abréger) : faire travailler la proximité cad acheter mes légumes, fruits et viande au producteur local, j'y trouve à la fois la qualité, le côté
"vert" et le lien social . le plus dur : changer notre manière de consommer !
le débat essentiel est là , je crois. effectivement la société de consommation tant décriée oar les soixante huitards régne en maître absolu dans notre société vénale
Le phénomène s'est accentué , la mondialisation dont a pu porter des espoirs extraordinaires n'a fait que creuser les écarts , enrichir les + riches, appauvrir le s+ pauvres et nous persuader de
baisser le sbras ien
Il me semble très utopistequ'il n'y a rien à faire , que le train est en marche, q'ilroule sans conducteur et sans
freins et qu'on va tous dans le mur à une vitesse exponentielle !
mais je m'égare ...
revenons à Naulaud :
l'électorat "front de gauche" n'est pas un électorat de nantis, mais c'est un électorat qui souhaite en priorité avoir accès à plus de pouvoir économique, et surtout à plus de pouvoir d'achat.
En effet, même si ma conscience me dicte d'aller vers les produits locaux de qualité, parfois mon porte monnaie , lui ne le permet pas
Je n'ai pas toutes les clés enmains pour débattre du sujet, mais je me mets dans la paeau du citoyen lambda qui regarde sa TV le samedi soir et il a vu un ex communiste (oh, le gros mot pour
certains) qui veut ravir la place à melenchon , lui même passé récemment dans l'émission, et qui avait fait un ebonne "prestation"
Je regrette qu'il n'y ait pas de débat de fond et qu'il faille se préter ainsi au jeu médiatique
Un bon point : emmener les 2 zeric au havre ou ailleurs...
J'aimerais bien être petit oiseau ...
Bon vent à vous


Gérard Blanchet 04/10/2010 11:18


J'ai tout aimé, la crampe mentale bien sûr, mais aussi "le parti communiste de papa c'est terminé", l'invitation au Havre et le tope là, "je ne renie pas je progresse" applaudi par Isabelle
Mergaux, quand il se frotte les mains quand Zemmour lance un débat, "je suis l'invité vous vous êtes là toutes les semaines", le coup de l'émission enregistrée : "on est samedi et il y a eu des
millions de manifestants" applaudi par le public, l'hommage aux enseignants, la pénibilité dans cette société, physique mais aussi psychologique. Tout est bon on devrait diffuser largement ces
vidéos. C'est tout Dédé qui est là-dedans et ça fait tilt.

Un débat est lancé sur facebook : des communistes trouvent que tu n'as pas été assez communiste assimilant communiste à être membre du parti communiste.

Tu as donné une très bonne définition de ce qu'est être communiste : "faire du commun". Il y a aussi la définition de Marx : "Pour nous, le communisme n'est pas un état de choses qu’il convient
d’établir, un idéal auquel la réalité devra se conformer. Nous appelons communisme le mouvement réel qui abolit l'état actuel des choses."
En ces sens là il y a, comme Monsieur Jourdain, énormément de communistes qui s'ignorent.

Un autre mot devrait être débarrassé des miasmes que lui a laissé le 20e siècle c'est le mot "révolution".
Il y a plein de choses dans la société actuelle qui portent les germes de la société que nous voulons construire et qui sont des héritages du front populaire ou du CNR : le statut de la fonction
publique, les services publics, la sécurité sociale, la retraite par répartition, les nationalisations ...
Le pouvoir actuel est engagé dans une véritable contre-révolution. A nous de lui opposer une véritable révolution à commencer par une "révolution des consciences" comme le dit l'appel des
appels.

TOUS ENSEMBLE nous sommes MAJORITAIRES.