Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog d'André Chassaigne

Député du Puy-de-Dôme - Président du groupe Gauche Démocrate et Républicaine à l'Assemblée Nationale

Ouvrir un autre chemin à gauche

 Depuis le début de ce quinquennat, l’électorat de gauche, celui qui a porté le Président de la République au pouvoir, se sent trahi. Il a exprimé le rejet de la politique conduite en s’abstenant massivement aux municipales. C’est une grande colère, pour ne pas dire un rejet total de tout un système politique, qui a été exprimée par les électeurs qui avaient nourri des espoirs de changements en 2012. Il y a là plus qu’un malentendu : une terrible rupture avec les attentes populaires. Aucune réponse n’est apportée à la souffrance sociale, à la détresse économique, au déclassement des citoyens.

 Plus que jamais, il est aujourd’hui de la responsabilité des forces de gauche d’ouvrir une nouvelle alternative à gauche. Ce que veulent les Français, dans leur majorité, c’est un changement de cap net et clair en faveur du progrès social et de la lutte contre le chômage. Ce chômage qui ne cesse de grimper avec un record de 3,34 millions de demandeurs d’emploi sans activité recensés fin février.

 Les Français ne veulent plus de la renonciation, des promesses trahies, de l’impuissance publique organisée, des égarements et reculades dictés par la finance et des calculs à court terme. La situation de notre pays requiert une grande détermination pour répondre aux besoins populaires. Ces besoins, nous les connaissons tous : l’emploi, le pouvoir d’achat, le logement, la santé, les services publics. La dérive politique qui conduit à mettre ses pas dans ceux de Gerhard Schröder et de Tony Blair doit prendre fin. Sans changement politique, le nouveau gouvernement sera, lui aussi, condamné à l’impuissance, sans porter de nouvel espoir pour le peuple et pour le pays. Il y a urgence à agir pour redonner du souffle à notre économie, combattre les inégalités, développer nos services publics, défendre notre modèle social.

 Mais le premier défi à relever pour engager la gauche sur un chemin d’espoir, c’est celui d’une réorientation de la politique européenne, sans laquelle le changement ne sera pas envisageable. L’adhésion de François Hollande au pacte Sarkozy-Merkel est l’acte fondateur, le péché originel de ce quinquennat. Candidat, il s’était pourtant engagé à renégocier le traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance, le TSCG. Ce renoncement a empêché d’emblée la réalisation du « changement » promis pendant la campagne présidentielle. Il n’y a eu ni renégociation, ni changement, mais bien continuité avec un projet européen qui n’est plus qu’un simple programme d’austérité.

 Aujourd’hui, une grande partie des peuples européens refuse les politiques d’austérité inhumaines qui leur sont imposées. En Grèce, en Espagne, en Italie, les mobilisations populaires grandissent pour rejeter ce corset de l’austérité qui aggrave chaque jour la spirale de misère imposée aux peuples. Ils jugent légitimement intolérable que l’on trouve toujours des milliards pour financer les banques alors que la population est mise au pain sec et à l’eau.

 Ce n’est qu’en convaincant les forces de gauche de la nécessité de rompre avec la politique de stagnation et de chômage poursuivie aveuglément à l’échelle du continent que nous pourrons concrétiser cet autre chemin en France. Pas à la marge, mais avec des mesures fortes rompant avec la stratégie de soumission aux dogmes budgétaires libéraux. Il est encore temps de rebattre les cartes, de changer radicalement de stratégie.

 

Terre16-04.JPG

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

André Chassaigne

Député du Puy-de-Dôme, Président des Députés du Front de Gauche et du Groupe de la Gauche Démocrate et Républicaine à l'Assemblée nationale
Voir le profil de André Chassaigne sur le portail Overblog

Commenter cet article

GEBUHRER OLIVIER 16/04/2014 18:26

Bravo André !
Ci dessous un projet en preparation de CP sur l'ens sup ; rédigé sans t'avoir lu tu verras une grande convergence :
Projet de communiqué de Presse
Une pétition de chercheurs et d’enseignants- chercheurs est massivement signée ; le diagnostic qu’elle porte sur la politique menée par le gouvernement Hollande –Ayrault et la Ministre Geneviève
Fioraso est sans appel : c’est une catastrophe, une catastrophe prévisible, une catastrophe dont on doit se demander si elle ne vis pas simplement à « créer la pénurie pour favoriser la mutation »
comme les années Giscard d’Estaing l’initièrent ; la mutation ultra-libérale s’entend. Tous les rapports convergent pour souligner les dangers explosifs de l’endettement étudiant dans tous les pays
où l’enseignement supérieur est de façon ou d’autre ouvert aux appétits financiers, la France pourrait – en dépit de toutes les dénégations officielles- s’engager sur cette voie ; le PCF qui a été
en première ligne contre la Loi LRU , s’est battu pied à pied et bien seul à gauche , contre la poursuite de cette politique désastreuse par le gouvernement Hollande-Ayrault , se félicite du début
de prise de conscience et des mobilisations qui ne manqueront pas de se développer .Le PCF, ses militantes et militants s’impliquent et s’impliqueront dans toutes les luttes pour obtenir des
avancées concrètes , pour tout progrès , contre toute nouvelle régression .
Mais la question qui se pose , la question urgente, est celle de la construction d’une alternative de gauche à cette politique qui conduit à la désespérance dans le pays tout entier et à la ruine
de notre potentiel d’enseignement supérieur et de recherche avec ses conséquences dévastatrices en termes d’emplois , en terme de redressement productif avec la démotivation de nos équipes , le
départ de nos talents hors de France . Mme Fioraso reste en place après un échec total ; le gouvernement entend poursuivre plus fort et plus vite dans ses orientations qui ne doivent rien à la
gauche et tout au MEDEF.
Le temps presse. Pour construire les éléments d’une politique de gauche, il faut se réunir, se parler, confronter et produire : c’est aux initiatives qui conduisent à cette construction que le PCF
consacrera dès à présent ses efforts. Il appelle toutes celles et ceux qui, indépendamment de leurs préférences politiques et idéologiques veulent agir dès à présent à prendre tous les contacts
nécessaires et est totalement disponible.