Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • André Chassaigne
  • Député du Puy-de-Dôme, Président des Députés du Front de Gauche et du Groupe de la Gauche Démocrate et Républicaine à l'Assemblée nationale
  • Député du Puy-de-Dôme, Président des Députés du Front de Gauche et du Groupe de la Gauche Démocrate et Républicaine à l'Assemblée nationale

Recherche

Le site Internet du député

SiteAndreChassaigne.PNG

Retrouvez toutes les interventions à

l'Assemblée nationale sur le site Internet.

Facebook

Dailymotion

Livre

Terrecommune

23 février 2010 2 23 /02 /février /2010 09:44


Restructurations, délocalisations, fermetures de site, casse des services publics, licenciements, faillites de PME-PMI, casse des retraites… Le gouvernement montre chaque jour son incapacité à répondre aux besoins des salariés, à défendre l’emploi sur les territoires, et en particulier l’emploi industriel, à anticiper les mutations de demain.


Pour faire face, nous avons besoin d’une vraie gauche, qui ne lâche pas sur les contenus, sur les acquis sociaux. Aux portes des entreprises, dans les réunions organisées, sur les marchés, dans les quartiers et les villages, je rencontre beaucoup de salariés dans cette campagne régionale, tous me disent leur ras-le-bol des coups de massue du gouvernement, de la précarité, de la souffrance au travail et de l’incertitude du lendemain. Mais ils expriment aussi leur attente et leur espoir d’une autre politique pour les travailleurs et pour le développement de l’emploi dans notre région.


J’ai conscience que la Région ne peut pas tout, mais elle ne doit pas seulement être un « bouclier social » ! Nous avons aussi besoin d’une Région de combat, de lutte, qui ne cède pas à l’accompagnement facile du désastre économique et social en cours.


Chacun le sait, en perdant la capacité à produire, nous perdons aussi la capacité à chercher et à innover. L’Auvergne est une région industrielle, avec des grands groupes et un tissu de PME-PMI très dense qui, pour beaucoup, éprouvent de grandes difficultés. L’Auvergne peut s’appuyer sur une mémoire industrielle riche, des savoir-faire renouvelés. Quant aux perspectives de développement, elles sont nombreuses : dans l’agroalimentaire et les nouvelles technologies, dans le domaine de l’industrie automobile pour faire émerger la voiture de l’après pétrole, le pneu et les équipements automobiles de demain, dans le BTP pour réduire la consommation d’énergie par l’isolation du parc ancien des bâtiments, dans le domaine des transports collectifs et de l’aménagement des espaces de vie…


C’est pourquoi, je porte avec le Front de Gauche l’ambition d’une vraie politique régionale en faveur du renouveau industriel, qui s’appuiera sur l’implication des salariés et de leurs représentants dans les orientations des entreprises. Nous voulons faire de l’Auvergne l’exemple d’une collectivité qui ne sacrifie pas l’humain sur l’autel des profits.


« L’humain avant tout » : c’est aussi être créateur de richesses pour les habitants de notre région.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par André Chassaigne - dans Impressions de campagne
commenter cet article

commentaires

Gerard 25/02/2010 11:14


En ces temps préélectoraux, les professions de foi se multiplient dans nos boîtes à lettres, faisant assaut de promesses mirifiques et de lendemains qui chantent.
Par exemple, la superbe brochure de l’UMP, où l’on voit un Brice Hortefeux impérial, nous promet en Auvergne des emplois pour tous, alors que la politique qu’elle met en œuvre ravage l’économie
française.
Elle brocarde la gestion de la région, disant que l’on dépense trop, alors que son budget national est en déficit de 20%, atteignant 140 milliards, trou autrement abyssal que celui de la Sécu !
Elle propose une bonne éducation pour la jeunesse, mais ferme des écoles et vire les professeurs.
Elle annonce une meilleure vie pour tous, mais ferme progressivement les hôpitaux de proximité, les bureaux de poste et tout ce qui peut s’assimiler, de près ou de loin, à du service public.
En somme, elle propose pour l’Auvergne tout ce qu’elle ne fait pas en France, ramenant celle-ci 100 ans en arrière !
Elle « dépanne » les spéculateurs mais laisse crever les sans papiers, les chômeurs, les agriculteurs, les retraités…
Marre de cette droite arrogante, prétentieuse, et sans culture… Donnons-lui une bonne leçon, soyons pour une gauche qui remettra la France sur de bon rails, refusons les mensonges et la
démagogie.
Votons Front de Gauche.