Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog d'André Chassaigne

Député du Puy-de-Dôme - Président du groupe Gauche Démocrate et Républicaine à l'Assemblée Nationale

Résonnez hautbois, claironnez trompettes !

M’interviewant, une journaliste de La Croix me disait la semaine dernière qu’elle avait le sentiment d’une campagne régionale en Auvergne molle, voire inexistante… parce que sans enjeu !


Elle était étonnée d’apprendre que j’étais, avec la liste que je conduis, sur le terrain depuis plusieurs semaines, alternant visites, rencontres citoyennes et réunions publiques. Et quand je lui ai expliqué le succès de nos échanges dans la co-élaboration de notre programme régional, j’ai senti son intérêt réel pour cette démarche, sans doute inédite dans son ampleur.


Les journalistes de l’Huma et de La Terre qui nous ont accompagné jeudi dernier en Combrailles ont vécu quant à eux, cette façon différente de faire de la politique. L’un deux m’a téléphoné le lendemain, littéralement subjugué par la nature de cette démarche, la richesse des « remontées » citoyennes, en l’occurrence des échanges avec des agriculteurs. Il était aussi impressionné par le niveau politique de cette construction collective. Son enthousiasme, m’a-t-il dit, était partagé par l’autre journaliste présent et le photographe de l’agence, venu de Lyon.


Par ces appréciations extérieures, j’ai compris que nous étions en mesure de gagner la partie.


Je crois aussi que cela ramène à son juste niveau le parti pris d’une presse régionale engluée par le statu quo, fermée dans la recherche du petit événementiel, préférant la mise en exergue d’une approche politicienne, réduite à l’affrontement des potentats ou aux gesticulations des adeptes de la radicalité verbale.


J’ai eu sur ce point un échange avec un journaliste de France 3 Auvergne. Mes propos, sans animosité et très respectueux de mon interlocuteur, se sont heurtés à une réponse méprisante et sans appel : «Nous sommes libres et vous n’avez pas de leçon à donner».


En écoutant ces propos, j’ai eu une pensée pour les journalistes et techniciens de la station, avec qui j’ai toujours entretenu des liens de cordialité, de respect mutuel, d’estime partagé. J’ai aussi pensé à mes nombreuses interventions pour défendre notre station régionale et une presse télévisée de proximité. Je me suis dit qu’une étape était peut-être franchie avec l’arrivée d’une nouvelle génération de journalistes moins sensible à l’éthique du métier…


La veille, j’avais été informé par le nouveau patron de France Bleu Pays d’Auvergne que deux grands débats, en début et fin de campagne, feront s’affronter les représentants des deux grandes listes. La « piétaille » devrait s’affronter entre elle entre ces deux événements majeurs.


Alléluia, résonnez hautbois, claironnez trompettes ! La messe est dite…


Dans le même temps, l’idée monte nationalement que l’Auvergne pourrait être une terre de surprise.


Comme c’est curieux tout ça !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

André Chassaigne

Député du Puy-de-Dôme, Président des Députés du Front de Gauche et du Groupe de la Gauche Démocrate et Républicaine à l'Assemblée nationale
Voir le profil de André Chassaigne sur le portail Overblog

Commenter cet article

Sylvie 03/02/2010 08:46


Je vois que les journalistes de "révérence" n'existent pas qu'en IDF… l'éthique deviendrait-elle "un gros mot" ?
Allons secouer tout ça !